En tant qu’entrepreneur dans le domaine de l’alimentaire, vous devez réaliser une formation obligatoire d’une durée de 14h concernant l’hygiène et la sécurité.

Si vous souhaitez vendre de l’alcool sur place / à emporter, une formation obligatoire également est à suivre : le permis d’exploitation.

Formation Alimentaire CMA82 Formation Alimentaire CMA822

 

Mavimplant : un logiciel pour aider les TPE/PME à aménager leurs locaux

restaurant

Un nouvel outil d’aide à la conception en 3D Mavimplant, dédié à la restauration, a été mis en ligne sur le site de l’INRS. Permettant de visualiser le futur espace de fabrication (cuisine, réserves, salle de restaurant) en 3D, il guide les utilisateurs dans leur projet de conception ou d’aménagement de leur futur local professionnel. Ceux-ci peuvent ainsi virtuellement positionner le matériel et se projeter en activité en intégrant les exigences relatives à l’hygiène alimentaire autant qu’à la sécurité au travail. Elaboré en partenariat avec les Carsat et CCI France, cet outil s’inscrit dans une offre de prévention plus large destinée à la restauration traditionnelle, un secteur qui emploie 600 000 salariés, principalement dans des TPE.

Télécharger l’outil
Mavinplant, un outil d’aide à la conception des lieux de travail
Retrouver l’offre de prévention destinée à la restauration traditionnelle

La CMA vous accompagne dans votre démarche.

 Que dois-je faire ?

Vous pouvez dans un premier réaliser vous-même votre auto-diagnostic sur le site :   http://www2.developpement-durable.gouv.fr/diagnostic-accessibilite/erp/

Si votre établissement est accessible : compléter  votre attestation d’accessibilité vous exemptant du dépôt d’un agenda d’accessibilité programmée (ci-après Ad’Ap); à retournez à la préfecture (en envoi recommandé avec accusé de réception) .

Si votre établissement n’est pas accessible : déposer un Ad’Ap. Il s’agit d’un réel engagement de planifier des travaux de mise aux normes. Ce document est obligatoire, il permet d’obtenir un délai supplémentaire plutôt que de se voir appliquer des sanctions. Ce dossier est à renvoyer au Maire de la commune d’implantation de l’ERP.

  •  si les travaux sont soumis à un permis de construire ou d’aménager il faut remplir le cerfa « dossier spécifique ». Ce dossier devra être joint à la demande de permis.
  •  si les travaux ne sont pas soumis à un permis de construire ou d’aménager : il faut compléter le cerfa 13824*03.

Des dérogations peuvent éventuellement être demandées dans le cadre de bâtis existants, mais elles doivent être justifiées et des mesures de substituions doivent être envisagées.

 Tout dossier Ad’ap doit comprendre le cerfa vous concernant accompagné des éléments suivants : un plan de situation de l’entreprise, une notice sécurité-incendie, une notice détaillant les mesures favorisant l’accessibilité et les travaux prévus, la demande éventuelle de dérogation, le chiffrage des travaux, un plan de l’établissement…

ATTENTION !

 Soyez vigilant, différentes sociétés vous proposent des diagnostics accessibilité. Ces prestataires vous contactent soit par mail, téléphone ou courrier. Leur site internet ou leurs documents papiers vous induisent en erreur par leur aspect officiel (logos utilisés, rappels de la loi, fourniture de mots de passe « personnels » …). Leur discours peut être agressif et certains proposent de payer une adhésion à un Ad’Ap, ce à quoi vous ne devez absolument pas donner suite.

Pour toute question n’hésitez pas à contacter votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat qui vous propose un atelier chaque trimestre afin de vous aider à faire votre dossier et voir où vous en êtes de l’accessibilité.

Qu’est ce qu’un produit pré-emballé?

Dès lors qu’une denrée alimentaire a été conditionné dans un emballage (barquette scellée,sous-vide,en sac,…) avant sa présentation à la vente, il s’agit d’un produit pré-emballé.

Ne sont donc pas considérés les produits conditionnés ou emballés uniquement lors de la vente sur demande du client.

Les obligations sur l’information aux consommateurs :

Depuis le 13 Décembre 2016, les produits pré-emballés sont tenus de comporter un étiquetage comprenant :

- la valeur énergétique , a quantité de graisses, d’acides gras saturés, de glucides, de sucres, de protéines et de sel pour 100g , 100mL ou par portion.

A titre d’exemple, voici ci-dessous le mode de présentation le plus communément adopté :

 

tableau etiquetage produit pré-emballés

 

* Ne sont pas concernés par cette obligation : Les produits transformés ne contenant qu’un seul ingrédient ou une seule catégorie d’ingrédients (volaille rôtie, steak,etc.).

 

Mention de l’origine des viandes :

A compter du 1er Janvier 2017, l’étiquetage de l’origine de la viande sur les roduits transformés pré-emballés est obligatoire lorsqu’ils contiennent plus de 8% de viande (bovines, porcines, ovines, caprines et de volailles).

L’indication de l’origine de la viande doit figurer soit dans la liste des ingrédients directement après le nom de l’ingrédient, soit dans une note en bas de la liste d’ingrédients.

Pour chaque catégorie de viande, la mention doit comprendre :

-Pays de naissance : *****

-Pays d’élevage : *****

-Pays d’abattage : *****

Cette nouvelle réglementation est expérimentale jusqu’à fin 2018 mais néanmoins appliquée.

Vous disposez d’un délai dont la date butoire est fixée au 31 mars 2017 pour écouler les denrées fabriquées avant le 1er janvier 2017 et dont l’étiquetage ne serait pas conforme.

Pour plus d’informations:    Grégoire Monod –  monod@cm-Montauban.fr   -    05-63-92-92-17

 

 

Au 1er janvier 2017, les derniers sacs plastiques fins, non bio-dégradables, issus de l’industrie pétrolière, ceux qui étaient encore présents au rayon fruits et légumes, seront eux aussi interdits. L’objectif étant d’arriver au niveau « zéro plastique » de pétrole. 

Sont  désormais seuls autorisés, les sacs faits d’un mélange plastique-amidon, ainsi que les sacs, en général payants, en papier, tissu ou plastique épais.

 

sacs_plastiques_au_marche

Pour en savoir plus sur cette réglementation et connaitre les solutions alternatives, cliquez ici ou demandez à votre interlocuteur de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Contact : Grégoire Monod – 05 63 92 92 17 – monod@cm-montauban.fr

 

05 & 12 Décembre 2016 de 14h à 17h30    ( 2 demi-journées soit 7 heures)

 
 Atelier accessibilité des Etablissements Recevant du Public

Les points clés de la formation :

- Connaitre les enjeux et les exigences réglementaires liés au handicap

- Dresser un état des lieux de son établissement

- Maitriser les points clés de l’accessibilité tout public

- Formaliser la mise aux normes de son établissement

- Savoir mettre en place un Agenda d’Accessibilité Programmé (Ad’AP)

- Acquérir des outils pour justifier d’une demande de dérogation.

 
Lieu :  Chambre de Métiers 82
Tarif : 14€ Chefs d’entreprise (ERP) / conjoint collaborateur inscrit au RM

 

Renseignements et inscription :
Grégoire MONOD
05 63 63 09 58
monod@cm-montauban.fr

 

Pour connaitre toutes les modalités  cliquez ici

masque-energie-rubriqueCar il n’y a pas de petites économies, le réseau régional des Chambres de Métiers et de l’Artisanat vous accompagne gratuitement dans la réduction des consommations énergétiques.

Il ne s’agit pas là de baisser votre productivité ou de travailler dans le noir mais d’optimiser de façon rentable les postes consommateurs dans votre entreprise.

Avec un objectif de -10% sur la consommation d’énergie, votre conseiller énergie de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat vous apportera toutes les pistes d’améliorations réalisables dans votre entreprise.

Vous trouverez plus d’informations en cliquant sur le lien ci-dessous
energie-artisanat

Votre contact : Grégoire Monod – monod@cm-montauban.fr – 05 63 63 09 58

 

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Tarn et Garonne et la Communauté de Communes du terroir de Grisolles et Villebrumier proposent aux entreprises des métiers de l’artisanat de se mobiliser afin de promouvoir l’importance de leur rôle et action en matière de développement durable  grâce à l’opération Eco-Défis. Les défis à réaliser portent, entre autres sur la gestion des déchets, les économies d’énergie, les pratiques managériales, l’utilisation de produits naturels, l’accessibilité,.. Les Eco-Défis s’adressent aux entreprises artisanales du territoire de la Communauté de Communes du Terroir de Grisolles et Villebrumier (CCTGV).

Pour connaitre les défis et participer, contactez-nous au 05-63-63-09-58 ou par email : monod@cm-montauban.fr . Read Full Article →

Suite à la détection le 23 mars 2016, d’un cas d’ESB (encéphalopathie spongiforme bovine), sur une vache de race Salers de 5 ans, la France a perdu son statut à risque négligeable.

En conséquence, la France fait désormais parti des pays à risque maîtrisé.

Seules les boucheries titulaires d’une autorisation de désossage peuvent recevoir des carcasses contenant de l’os vertébral MRS.

L’autorisation de désossage déjà attribuée antérieurement aux ateliers de boucherie est toujours valable et ne nécessite pas de mise à jour. Par contre, les boucheries ayant supprimé leur autorisation de désossage lorsque la France avait un statut à risque négligeable doivent renouveler leur demande.

Les boucheries souhaitant être autorisées à pratiquer ce désossage doivent donc contacter le service de sécurité sanitaire des aliments  la DDCSPP (05.63.21.18.31) et compléter leur autorisation de désossage.

desossage