L’évolution actuelle du mode de consommation des produits de la mer vers des préparations de produits crus ou peu cuits, fumés, marinés, augmente l’exposition des consommateurs à un risque de parasitose digestive, l’anisakidose.

Il existe de réels moyens de maîtrise, simples à mettre à place, qu’il est important d’appliquer.

Retrouvez toutes les recommandations du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche sur la Maîtrise du risques ANISAKIS en cliquant sur l’image.

anisakis 1

 

 

 

 

Partagez →