Pendant deux journées (les 17 et 24 mars 2014), 8 entreprises artisanales de l’alimentaire, ont suivi la formation « Hygiène et Sécurité Alimentaire ». Les artisans ont ainsi abordé les différents éléments de la réglementation avec ses évolutions, les moyens à mettre en place dans leur entreprise pour être en conformité et pour améliorer leurs bonnes pratiques d’hygiène. Une prochaine session programmée le 12 et 19 mai, devrait  accueillir dix entreprises supplémentaires.

hsa mars 2014 010-500Les stagiaires de cette formation étaient de jeunes entreprises artisanales du département.

- Marc ARNOLDO, boulangerie pâtisserie CHO’PAIN

Youda BELLAICHE, poissonnerie SAS ATLANTIS

Régis BESSOU, restauration rapide

Brigitte DEPLANCQ, boulangerie pâtisserie PAIN D’EPICE

Laurent DUBALLUT, boucherie charcuterie, BOUCHERIE DE LA HALLE

Julien FOURNIER, boulangerie pâtisserie, MAISON FOURNIER

Denis LEPLUS, restauration rapide

Driss MARROUK, traiteur

 

Chaque année, dans les entreprises artisanales de charcuterie-traiteur, se produisent des accidents du travail plus ou moins sévères. La prévention des risques professionnels est primordiale pour toutes les entreprises non seulement pour garantir la sécurité des salariés mais aussi pour des raisons d’organisation et/ou économiques.

Ce dossier fait le point sur la nouvelle convention nationale d’objectifs, le document unique, la fiche de pénibilité pour chaque salarié, le plan d’action 2014-2015 pour améliorer la sécurité du personnel et sur les équipements de protection individuelle.

La Lettre de l’Innovation du Ceproc n°45 – février 2014

Le développement de l’e-commerce simplifie la vie des consommateurs pressés.

Après le drive, le retrait des achats en ligne dans des casiers en libre service devrait très prochainement exploser dans l’Hexagone. Un sondage montre l’intérêt des consommateurs pour ce nouveau mode de retrait : la moitié des Français intéressés par ce type de retrait notamment grâce aux horaires d’ouverture plus larges pour retirer ses produits, pas besoin de rendez-vous…

Mais pointe aussi, pour la première fois, les freins perçus à l’utilisation. Première crainte: le risque de perte ou de vol du code servant au retrait en casier. Autre frein, le fait d’avoir à se déplacer et se garer.

Lsa-conso.fr – 04/02/14

Le syndicat départemental de la boucherie a organisé, en ce début d’année, le concours départemental du meilleur apprenti boucher.

Le candidat arrivé en tête, Cédric Roques, représentera le département au concours régional de Midi-Pyrénées qui aura lieu fin-février au CFA 82.

Et les trois premiers apprentis ont la chance de pouvoir passer une semaine de stage à l’école nationale supérieure des métiers de la viandes à Paris.

Vous retrouvez les réactions de M. Fanlo, professeur au CFA 82 ainsi que de M. Chaumont, président du syndicat départemental de la boucherie.